Manger léger le soir pour limiter les effets du manque de sommeil.

 

D’après les conclusions d’une étude américaine, manger léger longtemps avant l’heure du coucher permettrait de mieux supporter les problèmes causés par une nuit blanche.

 

  

Vous partez en voyage d’affaires et vous savez que vos nuits seront courtes à cause du stress ou de la quantité de travail qui vous attend ? La solution pour lutter contre les effets du manque de sommeil pourrait se trouver dans l’heure à laquelle vous prenez votre dernier repas de la journée.

D’après une étude menée par les chercheurs américains de l’université de Pennsylvanie et qui sera présentée au prochain congrès SLEEP 2015, manger plus tôt le soir serait suffisant pour contrer le manque de sommeil.

"Un adulte consomme environ 500 calories supplémentaires pendant une nuit blanche", indique David Dinges, auteur principal de ces recherches. "Notre étude prouve que limiter l’apport de calories pendant ces moments permet de prévenir les difficultés que certaines personnes peuvent rencontrer lorsqu’elles ne dorment pas suffisamment."

 

Une prise de poids liée à l’heure du coucher

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont proposé de la nourriture à 44 volontaires âgés de 20 à 50 ans pendant la journée, leur demandant de ne dormir que 4 heures par nuit pendant trois nuits d’affilées. Pour la quatrième nuit, 20 participants à l’étude ont continué à avoir accès à la nourriture, tandis que les 24 autres n’ont eu que de l’eau à partir de 10 heures du soir jusqu’à l’heure du coucher, à 4 heures du matin.

Tous les soirs à 2 heures du matin, les scientifiques ont fait passer différents tests aux volontaires pour mesurer leur mémoire, leurs capacités cognitives, leur état de fatigue, leur niveau de stress et leur humeur générale. Pendant les tests de la quatrième nuit, les personnes qui n’avaient bu que de l’eau ont donné de meilleurs résultats aux tests que ceux qui avaient mangé.

Le manque de sommeil est un problème de plus en plus courant dans notre société. Cette découverte est donc particulièrement intéressante pour les chercheurs et clôt un chapitre concernant les liens entre le manque de sommeil et l’alimentation. En effet, une étude menée en 2013 par la même équipe avait conclu que les personnes souffrant de manque de sommeil chronique et qui avaient tendance à se coucher tard étaient plus susceptibles de prendre du poids. 

  

Cet article, d'Elena Bizzotto, est paru sur  Santémagazine.fr , vous pouvez le retrouver sur leur site web en suivant ce lien.

  

A lire également :

  

- L'impact du café de l'après-midi sur le sommeil.

  

- Ce qui se passe dans le cerveau durant le sommeil.

  

- Comment déverrouiller son corps en douceur au réveil.

Oreillers Bio 70x50 et 60x40 en latex 100% naturel.  Oreillers Bio Coton et Bio Lin en flocons de latex 100% naturel

Oreillers anti-acariens, 70x50 et 60x40 en flocons de latex 100% naturel.