L'impact de l'alcool sur le sommeil

L’alcool aide à dormir, mythe ou réalité ?

     

   

     

    


La consommation de boisson alcoolisée peut aider une personne à s’endormir plus rapidement, ce n’est pas faux. Elle aide également à déstresser et à oublier la solitude. Certes, boire permet de s’endormir plus facilement, mais à forte dose, l'alcool peut nuire sérieusement à la qualité de la nuit,de la sieste et à la santé de l’individu. Les méfaits de la substance peuvent apparaître au fur et à mesure que la personne continue à boire. Mais quels sont les impacts de cette boisson sur le sommeil ? 

   


Les cycles normaux 

Le sommeil est un moment important dans la vie pour se revigorer après une longue journée au travail. Il est tout à fait nécessaire d’en prendre soin pour garantir une vie saine. La somnolence intervient souvent après la phase d’éveil quand l’activité cérébrale et corporelle a été permanente durant cette journée. Cette boisson alcoolisée aide à créer cet état de somnolence jusqu’à ce que l’effet de la boisson disparaisse. Le cycle se distingue en deux grandes phases bien distinctes. La première phase est appelée « lent », elle permet au corps d’être au repos. Elle permet également d’évacuer les tensions accumulées durant la journée. La deuxième phase est appelée « paradoxal », elle correspond à une phase plus courte. Il dure aux environs d’une quinzaine de minutes. Durant cette phase bien que la personne soit endormie, le cerveau continu d’être actif. Le paradoxal est très important pour son rôle pour améliorer la mémoire. Cependant, la boisson peut nuire à la qualité de la mémoire, les rêves et la créativité de l’homme. La consommation de boissons alcoolisées ne permet que d’atteindre la première phase.

  


Comment l’alcool agit-il ?

La boisson agit en interférant sur le cerveau en ralentissant progressivement ce dernier. De plus, la respiration devient lente, ce qui permet de rentrer dans un état d’endormissement. Par contre, le sommeil paradoxal est considérablement réduit après avoir consommé une forte dose. La personne peut se réveiller à la moitié de la nuit avec la tête qui tourne. Par ailleurs, des bourdonnements peuvent être ressentis dans les oreilles ou une bouffée de chaleur. Une dose modérée moins de deux verres ne provoque pas ces perturbations. En effet, la quantité consommée influe sur la réduction de la quantité et la qualité du sommeil. Une forte dose augmente le délai nécessaire pour atteindre le stade paradoxal. L'alcool  peut être à l’origine d’une intoxication alimentaire et des troubles de digestions. Pour parvenir à bien dormir, il est nécessaire de métaboliser le corps de l’effet de la boisson. En général, le corps met aux environs de trois heures pour éliminer progressivement cette substance. La meilleure solution est d’arrêter de boire quelques heures avant de dormir et boire beaucoup d’eau. 

  


Autres effets ?

Une nuit agitée peut nuire à la santé notamment avec l’augmentation des insomnies. Des apparitions de céphalées de réveil sont également à noter. L’effet relaxant de l'alcool peut affecter également les muscles du larynx. Ainsi, le palais mou et les voies aériennes deviennent plus détendus que d’habitude, ce qui peut provoquer des ronflements réguliers. Cependant, une personne qui ronfle peut nuire à la tranquillité d’autrui. La consommation peut provoquer une augmentation des syndromes d’apnée. Cette maladie est caractérisée par des pauses respiratoires qui peuvent devenir fréquentes. La pause respiratoire peut provoquer l’étouffement de la personne surtout en état d’inconscience, dans le cas d'un taux d’alcoolémie élevé. Les effets peuvent également être en fonction de la boisson et du profil du buveur. En effet, la bière, par exemple, provoque un effet diurétique. Donc, il est tout à fait probable que vous vous réveillez souvent pour aller aux toilettes.

   

    

       

Oreillers bio en latex naturel

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci pour commentaire!
Ajouter un commentaire
Nom:*
Email:*
Message:*
  Captcha
  Ajouter un commentaire