Peut-on ne pas faire de rêves ?

  

  

L'absence de rêves ou l'absence de souvenirs oniriques : nos explications et conseils pour s'en souvenir afin de laisser les rêves jouer leur rôle.

Tout le monde ou presque rêve. Mais certains ne s’en souviennent jamais et croient ne pas rêver. Pourtant, dans certains cas, l’absence totale de rêve est possible… Dans tous les cas, l’absence de souvenirs de nos rêves représente une vraie frustration et donne l’impression de ne pas avoir dormi. Quelques explications sur ces phénomènes.

  

L’absence de rêves : un phénomène rare

3 % à 6 % des interrogés déclarent ne jamais rêver. Pourtant, si pour la plupart, il n’en est rien, certaines personnes ne rêvent en effet pas… Dans certains cas, rares, par exemple, suite à un AVC ,on observe parfois que des lésions au cerveau empêchent de produire des rêves. C’est le syndrome de Charcot-Willebrand, qui provoque perte de l’acuité visuelle et l'absence de rêves, malgré un sommeil normal avec des cycles réguliers. Certaines affections psychologiques et émotionnelles ainsi que le fait d’enchaîner de très courtes phases de sommeil paradoxal provoquent aussi parfois la suppression des rêves.

  

L’absence de souvenirs oniriques : un phénomène fréquent

Bien souvent, c’est le désintérêt pour le monde de nos rêves qui provoque l’absence de souvenirs les concernant. Il suffit de commencer à y prêter attention pour voir les souvenirs surgir au réveil. Les femmes, davantage tournées vers leur vie intérieure, se souviennent mieux de leurs rêves. Nous oublions aussi fréquemment nos rêves lorsque ceux-ci ne sont pas intéressants et constitués des traces diurnes (les événements de la journée) qui se prolongent en rêve.
Le refoulement peut aussi expliquer qu’on ne se souvienne pas de nos rêves. Les songes sont le reflet de notre inconscient, de nos pulsions, de nos frustrations. Parfois, notre cerveau refoule tout cela, car on ne l’assume pas, on oublie donc ses rêves.

  

Se souvenir de ses rêves

La première chose à faire pour se souvenir de ses rêves est de s’y intéresser. Par l’autosuggestion, on peut améliorer leur mémorisation. Au coucher, répétez-vous que vous voulez vous rappeler de vos rêves. Vous verrez qu’au réveil, des souvenirs resteront. N’hésitez pas à les noter dans un journal des rêves que vous aurez préparé avant de vous coucher. Rien de tel qu’une bonne préparation pour favoriser les rêves et leur souvenir. Et dormez suffisamment ! Si vous manquez de sommeil, vous aurez non seulement grise mine ,mais votre mémoire vous jouera des tours. Laissez-vous aller à la rêverie durant la journée, pour stimuler votre imagination. Si vous pensez que l’absence de souvenirs de vos rêves est due à des problèmes refoulés, tournez-vous vers un psychologue ou un spécialiste qui saura vous aider.

  

Retrouvez cet article dans la rubrique bien être du Figaro Madame ou en suivant ce lien.

  

Oreiller bio coton ou bio lin en flocons de latex 100% naturel, Ets ESCOT.

Oreiller Bio Lin en flocons de latex 100% naturel.